Le livre sans nom, Anonyme

téléchargement (1)

Le livre sans nom d’Anonyme
Editions le livre de poche. 2011. 509 p.
(Thriller)

Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets.
Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom. La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique. Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d’oeil à Seven et à The Ring, et voilà le thriller le plus rock’n’roll et le plus jubilatoire de l’année ! Diffusé anonymement sur Internet en 2007, cet ouvrage aussi original que réjouissant est vite devenu culte.
II a ensuite été publié en Angleterre puis aux Etats-Unis, où il connaît un succès fulgurant.

Pourquoi ce livre ? 

Le livre sans nom est un de ces ouvrages qui ont rejoint ma bibliothèque sur un coup de tête. Je ne sais plus ce qui m’a attirée… Certainement la quatrième de couverture et une envie de me mettre aux thrillers. Les références à un univers comparable à Tarantino ainsi que le mystère de l’auteur anonyme ont achevé de me convaincre.

Ce que j’en ai pensé

Tout d’abord, je doit dire que ce livre ne ressemble en rien à mes lectures habituelles. Il répondait à une envie de changement.

Verdict ? Un point positif : le livre se lit plutôt bien, en tout cas je n’ai pas rencontré de difficulté pour en venir à bout. Du reste, il ne m’a pas forcément plu : c’est le principe même du livre, mais j’ai trouvé que tout était trop exagéré. On est dans la caricature et dans l’excès. Ça ne m’a aucunement touchée et pas fait rire non plus. Bref, ce livre ne devait pas être fait pour moi.

En résumé

Je ne regrette pas de l’avoir lu mais je passe mon tour pour les tomes suivants. Je pense que je ne retiendrai pas grand chose de cet ouvrage qui néanmoins se lit bien.

Publicités